Mes nouvelles règles vestimentaire - Laura Evans

Mon blogue

Mes nouvelles règles vestimentaire

Mes nouvelles règles vestimentaire - Laura Evans

J’avais toujours eu quelques difficultés pour assortir les couleurs que je portais. Comme je voulais vraiment évoluer sur ce point, je me mis à chercher des articles sur ce sujet. Dans quelques magazines féminins, je vis des idées, beaucoup de publicité, quelques astuces, mais aucune explication claire ne venait émailler les textes que je lisais. Je finis par trouver, en cliquant sur un lien vers un site qui m’était suggéré, de véritables conseils pratiques pour associer les couleurs. J’appris que je devais me baser sur la couleur de ma peau, et celle de mes cheveux pour accorder mes vêtements entre eux. Par exemple, je pouvais mettre une robe noire avec une veste et des chaussures blanches, ce qui reproduirait la teinte laiteuse de ma peau et le sombre de mes cheveux. Ce n’était pas des choix que je faisais habituellement.

Je m’achetais une longue jupe noire avec des broderies vertes et blanches, ainsi qu’un long gilet en forme de kimono court, blanc, avec des dentelles anglaises sur le tour des manches, et le bas du vêtement. J’avais des ballerines qui seraient juste parfaites avec cet ensemble, je n’avais même pas à trouver de nouvelles chaussures à assortir avec cette tenue. Dans ma garde-robe, des tuniques blanches que je pourrais porter, en été, avec des caleçons courts noirs seraient dans la même tendance. Ma couleur préférée étant le vert émeraude, je me résolus à ne porter cette teinte que dans les accessoires que je mettais, comme une ceinture ou encore, un mini sac. J’avais justement quelques menus objets, comme des colliers, qui mettraient un peu de couleur dans mes tenues.

Dans une librairie, proche de l’immeuble où je vais voir le planificateur financier que j'ai connu l'an dernier, j’avais vu un ouvrage qui portait sur la mode. L’auteure était une Parisienne qui avait été photographe. Elle maniait la langue française avec du cynisme et de l’esprit. Avec ses précieuses recommandations, j’arrangeais mes vêtements d’une autre façon, et je suivis les mêmes règles pour mon maquillage. J’avais totalement changé de style sans avoir à refaire entièrement ma penderie. Pour continuer dans ces bonnes habitudes, je m’inscrivis à un cours de couture, ce qui m’offrirait la possibilité de me fabriquer mes vêtements et de personnaliser ceux que je possédais. En donnant une seconde vie à mon blouson en toile denim, j’avais réussi à le réactualiser juste en cousant des perles colorées sur le bord des coutures du dos et sur les poches de devant.