Une étape à la fois - Laura Evans

Mon blogue

Une étape à la fois

Une étape à la fois - Laura Evans

C’est le retour des beaux jours qui m’a donné une énergie débordante. Pleine de vitalité, j’ai commencé par repeindre, dans un ton ocre, ma salle de bains. J’ai ajouté quelques accessoires décoratifs, que j’avais eus lorsque j’étais allée pour mon Traitement de varices Montréal. La lampe avec son pied sculpté en forme de palmier ; les barres pour accrocher les serviettes en usage en bambou ; le cadre du miroir orné de scènes tropicales, tous ces nouveaux objets définirent une nouvelle ambiance dans cette pièce, une évocation de voyages dans des pays chauds. Une orchidée, puis une seconde, m’ont été offertes par mon futur époux. Près de la petite fenêtre de la salle de bains, j’ai placé les pots de fleurs et elles s’en portent très bien. L’une est rose, l’autre blanche, elles ont complété l’atmosphère exotique que j’ai créée. Ces quelques aménagements m’ont inspirée pour changer la décoration de notre habitation.

J’habite avec conjoint depuis plus de trois ans. Dans quelques mois, nous nous marierons. Cela ne changera pas notre quotidien, déjà bien rôdé. Nous voulions faire évoluer notre demeure et l’arrivée prochaine d’un bébé nous a poussés, plus vite que nous ne l’avions pensé, vers une solution d’agrandissement. L’extension, en bois, fut construite rapidement, mais elle a été bâtie dans un souci de confort et de qualité. Comme elle n’avait pas été remplie de meubles, je n’avais pas encore défini le style que je voulais mettre en valeur dans cette nouvelle partie de notre maison. La destination de cette pièce était de compléter notre salle de dîner par un confortable salon. Avec quelques meubles en rotin, des nappes à thé brodées et des plantes en pot, j’ai essayé de composer un univers de véranda.

Avec la lumière qui provient des deux grandes fenêtres fixes, l’impression d’être dans un jardin d’hiver est renforcée. C’est Justine qui m’avait suggéré cette mise en scène. Elle avait tout de suite apprécié la grande luminosité de cette pièce. Elle m’a montré des photos de magazines avec ce type de mobilier. J’ai tout de suite adhéré à son idée. C’est devenu le lieu idéal pour lire, recevoir des amis en attendant le souper, prendre le café à la fin d’un repas ou encore rester à contempler le jardin à travers les deux baies vitrées. Prochaine étape : la cuisine, où je modifie tous les éléments. En sapin, ils commencent à s’user, et je veux les remplacer par des meubles de métiers.